Julie, roman de Colette Hoornaert

Pour vous aider à chasser les nuages d’idées noires générés par le coronavirus, inspirez une grande bouffée d’oxygène en lisant Julie le roman de Colette Hoornaert. Vous y puiserez une formidable énergie qui vous donnera envie de croire en la vie.
Les épreuves traversées par les personnages de cette saga paysanne sont autant de situations qui parlent à chacun de nous car profondément humaines, intemporelles et universelles.
Bonne lecture et n’oubliez pas de rester prudent pour vous et pour les autres !

Julie est bien sûr disponible dans votre librairie préférée mais vous pouvez aussi le commander auprès des principales plateformes : AMAZON, FNAC, LIBRAIRIES INDEPENDANTES, CULTURA, DECITRE, CHAPITRE.COM, LA PROCURE, GIBERT JEUNE, GIBERT NUMERIQUE, E.LECLERC, LECLERC NUMERIQUE, LALIBRAIRIE, LALIBRAIRIE NUMERIQUE, Uculture, FURET, LIBRAIRES DE L’EST, NUMILOG, MOLLAT Bordeaux

Julie roman de Colette Hoornaert
1ère et 4eme de couverture. Cliquez dessus pour lire le résumé.

cliquer sur l’image pour l’agrandir

Broché: 307 pages

Ce que les lecteurs disent de JULIE :

Les meilleures critiques c’est par ici

Notation AmazonNotation FnacNotation Babelio

Notre page Instagram :

editionscoryphene

 392    898


  • Femme étendant du linge (1858) de Jean-François Millet (1814-1875) Encore un superbe tableau de Millet. Je ne sais pas vous, mais moi je ne m’en lasse pas ! JULIE, roman de Colette Hoornaert (https://vu.fr/Julie) Une œuvre littéraire qui raconte la
  • A daydream (1884) de Walter Langley (1852-1922) Ce tableau fait penser à une des filles de JULIE, perdue dans ses pensées, se demandant si un jour son père finira par revenir de Nouvelle Calédonie. Ou bien une peine de cœur…
  • Overgrown Pond (1888) de Isaak Ilich Levitán (1860-1900) Cet étang envahi par la végétation du peintre russe Isaak Ilich Levitán me fait penser à ceux que JULIE a pu contempler dans son Avesnois natal. La beauté de la nature adoucissait
  • A visit from Granny (1882) de Robert Gemmell Hutchison (1855-1936) La grand-mère est l’objet de toutes les attentions de ses petits-enfants… Ces derniers se faisaient une joie de la retrouver et, bien sûr, de recevoir les cadeaux qu’elle a apportés
  • Le Briquet (c.1866) de Jean-François Millet (1814-1875) Ce couple de paysans apprécie une pause bien méritée, sans doute après une grosse matinée de travail. Il partage un pichet de vin et l’homme essaie de faire fonctionner son briquet pour fumer
  • Les jeunes filles paysannes se reposant dans les champs près de Pontoise (1882) de Camille Jacob Pissarro (1830-1903) Tout simplement parce qu’on a une envie folle de les rejoindre, de sentir l’herbe sous nos céans, bref de profiter à fond
  • Les Mangeurs de pommes de terre (1885) de Vincent Van Gogh (1853-1890) Ce tableau de Van Gogh peint quelques années avant sa mort m’a toujours un peu hanté. Les visages marqués par la dureté de leur vie, cette famille de
  • Une mère paysanne et ses deux enfants dans un intérieur de Léon Augustin Lhermitte (1844-1925) Ce pastel de Lhermitte est une évocation de l’amour maternel mêlant compassion et espoir. Car si la seule vie que cette jeune paysanne peut offrir
  • Maternité (1890) de Mary Stevenson Cassatt (1844-1926) Un magnifique pastel d’une peintre américaine souvent méconnue, arrivée en France à l’âge de sept ans. Nombre de ses œuvres ont pour thème la célébration de la maternité. JULIE, roman de Colette Hoornaert
  • Couple de paysans au matin (1890) d'après JF Millet de Vincent van Gogh (1853-1890) Les œuvres de Van Gogh disent tout l’amour que le peintre nourrissait à l’endroit du monde rural et des gens qui y vivaient. Il se sentait
  • Campagne au couchant ©EditionsCoryphène Que vous soyez à la campagne ou pas, JULIE va vous transporter dans cet univers rural d’une incroyable beauté, même si, au XIXe siècle, les paysans devaient faire face à une extrême dureté de la vie.
  • Les Communiantes (1884) de Jules Adolphe Aimé Louis Breton (1827-1906) Au sortir de l’enfance, la première communion était certes un acte religieux, mais elle consacrait aussi le passage vers le monde des adultes. La période de l’adolescence comme on la
  • Matin de Pâques (c.1828-1835) de Caspar David Friedrich (1774-1840) Fin de matinée très fraiche, plusieurs pelures sont nécessaires car le soleil froid de Pâques ne permet pas de se réchauffer… JULIE, roman de Colette Hoornaert (https://vu.fr/Julie) Une œuvre littéraire qui
  • Le Crux Ave à Pâques (1887) de Léon Delachaux (1850-1919) Une prière de Pâques un peu oubliée, dites, semble-t-il, après la chasse aux œufs… Au 9ème siècle, l’église catholique interdit la consommation d’œufs durant le carême, la période de privation
  • The Road, Winter Morning (1887) de Léon Delachaux (1850-1919) Ce superbe tableau de Sir George Clausen nous rappelle que l’apparition de fleurs ne signifie pas la fin de l’hiver… JULIE, roman de Colette Hoornaert (https://vu.fr/Julie) Une œuvre littéraire qui raconte
  • Briser le lin (c.1850-51) de Jean-François Millet (1814-1875) Encore une tâche qui était largement dévolue aux femmes… JULIE, roman de Colette Hoornaert (https://vu.fr/Julie) Une œuvre littéraire qui raconte la vie d’une paysanne au  #XIXeSiecle . Celle-ci bascule vers un  #destin  exceptionnel
  • La veille du départ (1862) de Jozef Israëls (1824-1911) Qui va partir demain ? On ne sait pas… On peut facilement imaginer ce même désarroi, cette même émotion chez Julie et ses enfants lorsqu’ils apprennent le départ d’Henri, l’époux et
  • A family dinner de Bernardus Johannes Blommers (1845-1914) Au XIXe siècle, les repas qui réunissaient tous les membres d’une même famille étaient bien souvent les seuls moments de repos accordés dans une journée. Bien qu’il ne soit rarement exprimé, le
  • L'hiver, dans la vie aussi, d'après Jozef Israëls (c.1877) de Vincent Van Gogh (1853-1890) Cette aquarelle de Van Gogh montre à quel point le peintre se sentait concerné par les émotions intérieures des petites gens qu’il a côtoyé toute sa
  • The Little Knitter (c.1885-86) de Bernardus Johannes Blommers (1845-1914) Au XIXe siècle, toutes les filles de la campagne apprenaient très tôt à tricoter et coudre… Elles fabriquaient chandails, chaussettes, cache-cols, sous-vêtements chauds et, les plus douées d’entre-elles, pantalons et robes.

Colette Hoornaert Biographie

Colette Hoornaert auteur écrivain auteure écrivaine

Colette Hoornaert est une écrivaine originaire du Nord de la France, à la frontière de la Belgique. Sa vie d’adulte débute à Nancy, puis à la trentaine elle quitte la Lorraine pour se fixer en Auvergne, à l’orée des monts du Forez. Elle y vit toujours…

Julie est son premier roman.